3 raisons de ne pas devenir Wedding Planner

Quand on envisage de se reconvertir et de devenir Wedding Planner, toutes sortes de questions nous viennent en tête. Par où commencer ? Ça ressemble à quoi une vie de Wedding Planner déjà ? Est-ce que je vais réussir ? Et puis d’abord, suis-je seulement faite pour ça ?

Je ne vais pas te mentir : moi, j’ai arrêté parce que je me suis finalement rendu compte que je n’étais pas faite pour ce métier. Et je suis tout à fait à l’aise avec ça ! Tout le monde n’est pas fait pour ça et je l’ai compris en me lançant dans l’aventure. Mais je ne regrette rien car cette expérience m’a permis de mieux me connaître et de savoir ce qui me plaisait vraiment. Aujourd’hui j’ai un nouveau métier que je n’aurais pas créé si je n’avais pas d’abord été Wedding Planner. Et puis comme ça, je peux te partager mon expérience et t’aider à faire le bon choix pour toi 😉

Aujourd’hui, je t’aide à y voir plus clair en te disant 3 raisons pour lesquelles tu ne devrais pas devenir Wedding Planner.

1. Pour toi, les mariages, c’est juste un hobby

Bien souvent, à l’origine d’une vocation de Wedding Planner, il y a la passion. La passion pour les mariage, la passion de l’organisation (si, si , ça existe), la passion des événements qui sont réglés comme du papier musique et la passion pour la magie que cela met dans les yeux des autres. 

Seulement, la passion, ça ne suffit pas pour vivre. Si tu envisages d’ouvrir un business d’organisation de mariages, il faudra garder à l’esprit que c’est un business. Et donc que cela implique de la rigueur, de jongler entre ça et ta vie privée, de gagner de l’argent (et donc de facturer comme il convient) et aussi d’être un minimum professionnelle. La liste est non exhaustive mais je pense que tu comprends.

Sans compter que si tu pars avec, en tête, l’idée que c’est juste un hobby pour passer le temps, tes actes et ton attitude le traduiront et il n’y a aucune chance que ton agence se développe comme il faut. Avoir un mindset d’entrepreneur, c’est primordial !

2. Tu n’as pas les nerfs solides

Et ça, j’en ai fait les frais ! Je ne suis pourtant pas ce qu’on pourrait appeler une « petite nature ». Je pense pouvoir dire que je suis quelqu’un de déterminé et de courageux. Mais clairement, je ne m’étais pas doutée que:

1. Le métier de Wedding Planner était aussi stressant

2. Je n’étais pas capable de gérer sereinement ce stress

D’ailleurs, je me disais même que la pression et la charge mentale qu’on subit quand on organise des mariages allaient me plaire et que cela me permettrait de m’épanouir. Que nenni ! Alors que je pensais tout gérer, j’ai commencé à me sentir fatiguée, à être irritable. Et cerise sur le gâteau: j’ai fait de magnifique poussées d’urticaire sur tout le corps ! 2 années d’affilée. Au moment de la saison des mariages 🙃 Mon corps m’envoyaient clairement des signes lol

J’ai fini par l’écouter et par rendre mon tablier. Je me suis rendue à l’évidence: ce métier est génial mais il n’est pas à la portée de tout le monde. Et rien ne sert de forcer un triangle à rentrer dans un rond. J’ai laissé la place à d’autres et je suis allée trouver ma propre voie ailleurs 😊

3. Tu veux mettre des paillettes dans ta vie

Là aussi, je suis tombée de haut (mais pas de trop haut quand même 😅). Je savais, avant de me lancer, qu’en tant que Wedding Planner, je serais la femme de l’ombre. Mais je ne pensais pas que ça me ferait c**** (pardonne moi l’expression) de l’être. Je m’explique.

Je pensais vraiment que me démener pour offrir aux autres le mariage de leurs rêves était une voie qui me conviendrait. Et c’est vrai que pendant un temps, je me disais que ce frisson que je ressentais au moment où les mariés voyaient mon travail et leur satisfaction me suffisaient. Mais plus ça allait, plus j’en voulais aussi des paillettes dans ma vie à moi. Qui se démenait pour que moi j’aie la vie dont je rêvais ?

Décidément, non, je ne suis pas de celles qui s’accomplissent en sacrifiant leur temps et leur vie au service des autres. D’ailleurs, je n’ai jamais compris qu’on veuille devenir majordome par exemple. Je ne veux pas passer mon temps à voir les autres vivre leur best life pendant que je suis dans les coulisses. Moi aussi je veux ma place au soleil (fan de Scandal, coucou !). Et si tu te reconnais dans ce que je viens de dire, peut être que toi aussi tu n’es pas vraiment faite pour le métier de Wedding Planner 😉

Tu l’auras compris: cet article est avant tout basé sur mon expérience personnelle. Loin de moi l’idée de te dissuader de te lancer dans le métier. Peut-être même qu’il t’a donné encore plus envie de devenir Wedding Planner. Mais si tu hésites finalement, le seul conseil que je peux te donner, c’est de te lancer quand même. Si tu en ressens le désir, que tu te dis que ta passion sera plus forte que les difficultés, que tu as le caractère pour et que tu n’as rien à y perdre: fonce. Au mieux, tu exerceras enfin le métier de tes rêves. Au pire, tu arrêteras de douter parce que tu auras fini par découvrir que ce n’est pas pour toi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Tu aimeras peut-être

Formation 1

Définis ta cible clients

Ensemble on va

Formation 2

référence ton site sur google

Tu vas apprendre

Formation 3

instagram comme une pro

Tu vas appendre à

Formation 4

Crée ta stratégie de contenu

Tu vas apprendre à