Bien s’organiser quand on travaille à la maison

S'organiser quand on travaille à la maison - Les Planneuses blog Wedding Planner

Pour certaines, travailler à la maison, c’est le rêve ! On se lève quand on veut, on bosse en pyjama, et on n’a pas de collègues envahissantes. Sur le papier, c’est le job que tout le monde veut. Et puis on va pas se le cacher, la vie de freelance est assez confortable. On jouit d’une certaine liberté dont les salariées ne peuvent que rêver. Mais derrière ce tableau idyllique, se cache une réalité toute autre. Travailler à la maison peut vite se révéler être un piège dans lequel tu tomberais à pieds joints si tu ne mets pas en place les bonnes stratégies. D’ailleurs, quelles sont les les bonnes méthodes à mettre en place ? Allez viens, je te dis tout dans cet article

Crée toi une routine

Une routine de condition

Le problème quand on travaille de chez soi c’est qu’on prend vite des (mauvaises) habitudes. Souviens toi du temps où tu étais salariée. Tu te réveillais, tu prenais ton petit dej, tu te lavais, t’habillais et prenais ta voiture pour te rendre sur ton lieu de travail. Toute une routine qui n’est plus nécessaire maintenant que ton bureau se trouve littéralement à deux pas de ta chambre. Le problème c’est que la routine de type “salariée” avait quand même l’avantage de te conditionner mentalement pour une journée de travail ! Alors que maintenant, tu bosses en pyjama, parfois même, toujours dans ton lit. Du coup, ton cerveau est perdu et tu perds en concentration et en productivité. Je ne blâme aucunement celles qui bossent en pyjama et dont je fais moi même partie . Mais je sais aussi que je suis bien plus efficace quand je me lève à heure fixe, que je me douche et m’habille dès le saut du lit (oui oui comme si j’allais au boulot) et que je m’installe à mon poste en mode warrior pour la journée !

Une routine d’actions

Parmi les routines que je t’encourage à installer, il y a les routines de tâches. Tu sais, ces tâches récurrentes que tu as parfois tendance à différer. Répondre à tes mails (oui même ceux qui t’enquiquinent) , gérer tes réseaux sociaux, rappeler tes fournisseurs ou que sais je encore. Bref, tu connais le dicton: tout ce qui est fait n’est plus à faire. Et si tu prends l’habitude de commencer toutes tes journées de la même façon, tu seras non seulement plus efficace mais tu trouveras ça moins lourd à la longue. Parce que tu en auras pris l’habitude. By the way, il parait que pour qu’une habitude soit vraiment intégrée à notre vie, il faut 21 jours. Alors, c’est parti pour le jour 1 ??

Crée toi un environnement de travail

Encore une fois, c’est pour conditionner ton cerveau et le mettre en mode “travail”. Perso, il m’arrive souvent de travailler sur mon canapé, parfois même j’ai une série qui tourne en fond sonore. Mais je sais bien que ce ne sont pas des conditions de travail idéales. Ouais je sais, ça ressemble pas mal à “fais ce que je dis et pas ce que je fais” mais je ne suis pas parfaite . Honnêtement, je suis bien plus efficace quand je m’installe à mon bureau, porte fermée et que je me concentre uniquement sur mon travail. Bon j’avoue, si je déserte le bureau c’est aussi parce que, souvent, il est totalement en bordel mais ça, c’est un autre sujet !

Bref, le mieux pour gagner en productivité, c’est encore d’avoir un endroit bien à soi (idéalement une pièce toute entière) et qui soit entièrement consacré à ton activité. Cela te permettra aussi de séparer un minimum vie pro et vie perso ce qui n’est déjà pas une mince affaire, je te l’accorde. Fais en sorte que cet endroit te ressemble, qu’il soit agréable pour que tu aies envie de t’y installer. Si tu veux, j’ai même tout un tableau Pinterest consacré à ce thème !

Anticipe tes tâches

S’organiser, c’est bien. Anticiper, c’est mieux ! Le secret d’une bonne productivité c’est d’avoir une vision à long terme. Il faut voir loin pour aller loin. Comme à l’auto école en  fait ! Je me souviens que quand j’ai commencé à apprendre à conduire, j’ai donné pas mal de sueurs froides à mon moniteur parce que je ne regardais pas plus loin que le bout de mon capot. Du coup, forcément, j’allais droit dans le mur. “Regarde au loin !” me disait-il. Eh bien pour ton planning, c’est la même chose ! N’hésite pas à programmer tes tâches pour demain, la semaine prochaine, le mois prochain, l’année toute entière ! Vers l’infini et au delà !!

Crée toi des checklists

Clairement, l’un des meilleurs moyens de programmer ses tâches c’est d’en faire des listes que tu biffes au fur et à mesure de ton avancement. Pour moi, la liste à deux avantages:

  • Tu synthétises tout et tu as une vraie feuille de route qui t’évite de te perdre. Elle te permet de rester concentrée sur ce qui est important.
  • Je ne suis pas une experte de la dopamine et du circuit de la récompense mais j’ai le sentiment que le fait de rayer une tâche de sa liste à chaque fois quelle est accomplie procure un certain sentiment de satisfaction auquel on peut vite devenir accro. Du coup, ça dope ta productivité !

Avant je faisais toutes mes listes sur papier mais depuis quelques temps maintenant j’utilise un nouvel outil qui m’aide à bien mieux m’organiser. Ça s’appelle Trello ! Il te permet de faire des listes et d’avoir une vision d’ensemble des tâches que tu dois accomplir.

Évite les pièges !

Stick to the list !

Si tu prends le temps de faire une liste, tiens t’y ! Oui, oui ça fait bizarre, mais ça se dit. La liste est là pour t’aider à te concentrer sur certaines tâches et t’éviter de te disperser. Quand tu fais des choses qui en sont pas sur la liste, au final tu ne biffes rien et tu as l’impression de ne pas avoir avancé. Et c’est tellement frustrant ! Tu bosses toute la journée, tu y mets toute ton énergie, à la fin tu es lessivée mais au final tu as l’impression d’avoir perdu ton temps. Le remède contre ça: reste focalisée sur la liste !

Fixe toi des objectifs et des délais réalisables

L’un des meilleurs moyens de te trouver en échec face à ta to do list, c’est de voir trop grand. Ne surestime pas tes capacités en prévoyant d’avoir fini toutes tes tâches du mois en une seule semaine par exemple. Il faut que tu sois réaliste vis à vis de ce qui est (ou pas) réalisable dans un délais déterminé. Commence par classer ce qui doit être fait par ordre de priorité et limite toi en nombre d’objectifs journaliers ou hebdomadaires. Tu verras que tu seras bien plus satisfaite de voir que tu réussis à t’en tenir à ta checklist et peut être même que tu pourras entamer la suivante avec un peu d’avance.

Halte à la procrastination

La procrastination est l’ennemie jurée des freelances (… et même des travailleuses en général je dirais ). Je le sais, tu le sais, on le sait toutes ! Pourtant, cela ne nous empêche pas d’y succomber une fois de temps en temps, voire souvent. Pour lutter contre ce fléau, je n’ai malheureusement pas de recette miracle ! Il va falloir faire preuve de volonté pour réussir à ne rien repousser à demain. Allez, je sais qu’on peut le faire !

Évite les distractions

De nos jours on est toutes connectées de partout. Et ça devient de plus en plus difficile de rester concentrée sur son travail quand on est assaillie de notifications un peu partout. Hop j’ai reçu un mail, un whatsapp par ci, un commentaire Instagram par là ! Bref, tout ça s’enchaîne et au final, au bout d’une heure de “travail”, tu as répondu à toutes les notifications possibles et imaginables mais ta checklist, elle, est toujours intacte. Ouch ! Mon conseil pour y remédier: désactive les notifications (surtout celles de l’ordinateur) et prévois toi des temps programmés pour répondre à ces sollicitations. Tu peux même éteindre ton portable si tu ne veux vraiment pas être dérangée

Prends aussi du temps pour toi

Enfin, dernier conseil et dernier piège à éviter quand on travaille à la maison: s’oublier soi même. Si tu veux être efficace au travail, il faut que ton temps libre soit qualitatif, que ton cerveau puisse avoir des temps de repos, de loisir pour mieux recommencer à travailler ensuite. Des fois on est tellement prise dans ce qu’on fait qu’on passe en mode entrepreneure à 100% et qu’on en oublie qu’à la base on est une femme qui a une vie, des ami.e.s, un.e conjoint.e ou même des enfants ! Il faut dire que les salariées, elles, n’ont généralement qu’à quitter leur lieu de travail pour passer en mode perso. Pour toi c’est plus compliqué. D’une part parce que ton bureau et ta maison ne font qu’un (d’où encore une fois la nécessité d’avoir un espace dédié à ton activité). Et d’autre part parce que tu travailles pour des particuliers qui ont souvent tendance à te solliciter sur leur temps libre, donc en dehors de heures de bureau.

C’est là qu’il va falloir faire preuve de discipline et voici deux idées que tu peux mettre en place pour garder du temps pour toi:

  • Fixe toi des horaires: établis toi une heure au delà de laquelle tu fermes l’ordi, tu sors du bureau et tu n’y retournes pas avant demain matin !
  • Fais le savoir à tes clients: sauf cas particulier (décalage horaire avec tes clients) ou extrême urgence (genre le traiteur annule sa presta à une semaine du mariage – ouais là c’est vraiment la cata -), rien ne t’oblige à répondre à tes clients à toute heure du jour et de la nuit. Et plus tu seras stricte avec toi même sur ce point, plus ils le comprendront eux aussi. Ils sont salariés, ils ne répondent pas à leurs mails à 23h00 alors toi non plus !

Tu l’auras compris: pour réussir à mieux t’organiser, il faut avant tout de la discipline. Et si elle te fait un peu défaut, n’hésite pas à t’entourer d’outils qui t’aideront à tenir tes résolutions. tu peux par exemple régler une alarme qui te rappelle à quelle heure t’arrêter ou mettre des réglages de dates dans Trello pour te rappeler que telle ou telle tâche est prioritaire.

À bientôt Les Planneuses !

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Tu aimeras peut-être

Ce site utilise des cookies pour analyser le trafic et améliorer l'expérience utilisateur. En poursuivant ta navigation, tu acceptes l'utilisation de ces cookies.