Les Planneuses blog wedding planner

Vendre tes prestations : wedding et copywriting

Vendre tes prestations : wedding et copywriting

Vendre ses prestations mariage - Les planneuses blog wedding planner business

Qu’est ce que c’est encore que ce mot barbare ? C’est pas le truc des droits d’auteur ? Eh non, on va parler ici de copywriting et non de copyright . Le copywriting est l’art de vendre par écrit. Voilà, tout simplement. Mais en quoi est ce que ça te concerne en tant que prestataire de mariage ? Eh bien tu verras, ça a tout à voir avec toi ! Je t’en dis plus dans la suite de l’article.

Le copywriting: définition

Pour aller un peu plus loin, voici une définition très concrète de ce qu’est le copywriting:

“Le copywriting représente les mots qu’utilisent les marketeurs, à l’écrit ou à l’oral, pour persuader les gens d’effectuer une action après les avoir lus ou écoutés”.

Pour faire simple, c’est l’art de rendre tes textes plus vendeurs ! Alors non, c’est pas de l’arnaque. Reproche-t-on a un poète de manier les mots ? Ici, c’est pareil, on manie les mots pour pouvoir (fortement) inciter les gens à agir comme on voudrait.

Ok, toi, tu n’es pas un marketeur. Mais avant d’être wedding planner, photographe ou encore décoratrice, tu es avant tout une personne qui veut vendre ses prestations ! Arrête moi si je me trompe hein! Or, de nos jours, ton site internet et tes réseaux sociaux sont les premiers contacts que tu établis avec tes clients potentiels. Avant même de leur parler “en vrai”, tu t’adresses à eux par écrit sur le net. Ne voudrais tu pas que dès la première visite sur ton site, ils soient convaincus que tu es la personne qu’il leur faut  ? Voyons ensemble comment tu peux faire ça !

Vendre par écrit: quelques règles de base

Ça ne tourne pas autour de toi !

Soyons claires sur un point: la seule personne qui intéresse ton client potentiel, c’est lui même ! Ok il a besoin de toi mais à ses yeux, tu n’es qu’un outil, un moyen pour lui d’arriver à ses fins. C’est triste dit comme ça mais c’est la vérité ! Après, je ne dis pas que tu ne pourras pas développer une relation privilégiée avec tes clients. Mais pour ce qui est du début, comme dirait Antoine de St Exupéry, tu n’es qu’un renard semblable à cent mille renards. Pour le moment, ton client veux avant tout voir si tu es LA personne qu’il lui faut.

Et pour le savoir, il faut que le client se reconnaisse sur ton site. Il doit voir que tu es là pour LUI ! Le client veux que tu lui parles à lui, pas que tu parles de toi !

Comment faire cela concrètement ? Il faut que tu switches tes textes pour employer au maximum le mot “vous” (ou “tu” si tu tutoies ton audience) et au minimum le mot “Je”. En t’appliquant à faire cela, tu montreras au client que tu comprends quel est son réel besoin et ça, c’est rassurant pour lui !

Montre les bénéfices plutôt que les fonctionnalités

Après avoir montré que tu avais compris quels étaient ses besoins, il faut que tu montres au client que tu vas pouvoir lui apporter une solution à son problème. Une solution concrète, un bénéfice évident ! Ton client se pose une seule question “Qu’y a-t-il là dedans pour moi ?”. Pour montrer les bénéfices de ton services, c’est à cette question que tu dois répondre.

Pour illustrer mon propos, voici un petit exemple concret.

Admettons que tu sois une future mariée et que tu cherches à engager un photographe. Lequel des deux professionnels suivant as tu le plus envie d’engager ? J’ai un peu modifié les textes mais je t’assure que j’ai vraiment vu ces textes sur des sites de photographes.

Vendre ses prestations mariage - Les planneuses blog wedding planner businessAlors….? Bien sûr ces textes sont perfectibles. As tu remarqué comme le texte n°2 ne tourne qu’autour du photographe et non du client ? . Malgré tout, je ne sais pas pour toi mais j’ai clairement plus envie d’engager le photographe n°2 ! Pourquoi ? Parce que son texte laisse d’avantage entrevoir les réels bénéfices que j’aurais à l’engager !

Ok, le photographe 1 semble avoir une grande maîtrise technique et se former souvent. Sans doutes fait-il de très belles photos. Mais quel est l’intérêt réel pour moi, la cliente ? Qu’est ce que j’en ai à faire de quel appareil ou de quel logiciel de retouche il utilise ? Honnêtement, ça m’est égal comment il fait ! Non, moi (la cliente), je veux savoir quel est le résultat que j’obtiendrai. J’obtiens quoi à la fin ? Je paie pour quoi ? C’est ça qui m’intéresse. Et cela apparaît plus clairement dans le texte n°2 avec des bénéfices tels que:

  • Des images lumineuses et naturelles
  • Une histoire retranscrite fidèlement
  • Des souvenirs impérissables, capturés pour toujours

Tu vois où je veux en venir ? Souviens-toi: on n’achète pas une perceuse, on achète un trou dans le mur ! Alors montre à ton client que ce trou dans son mur, tu es en capacité de le lui procurer.

Ta mission donc: établir la liste des bénéfices que ton service apporte au client pour pouvoir mieux les mettre en avant.

Incite ton lecteur à aller plus loin

Une fois que tu as bien montré au client que tu comprends son problème et que tu as LE service/produit qui lui permettra de le résoudre, il ne reste plus qu’à vous mettre en contact ! Ben oui, ce serait dommage que vous vous loupiez! Aussi, n’hésite pas à placer à plusieurs endroits, des appels à l’action. Cela peut être un bouton “Contactez moi” ou un “Rendez vous dans la bio” à la fin d’une publication Instagram. Quoi qu’il en soit, fais en sorte que le client sache quoi faire après avoir lu ton texte. Car après tout, c’est pour ça qu’on est là, non ?

Bien ! Maintenant que tu en sais un peu plus, je suis sûre que tu te dis qu’il y a quelques petits éléments de ton site que tu voudrais bien réécrire non ? N’hésite pas à t’inscrire à ma liste de contacts car j’y délivrerai bientôt quelques astuces de copywriting supplémentaires.

À bientôt Les Planneuses !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Dernièrement sur le blog

Rejoins moi sur Instagram

Accède gratuitement à ma bibliothèque privée

Challenges, workbooks , vidéos, conseils et astuces pour les Wedding Planners

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Tu aimeras peut-être

Ce site utilise des cookies pour analyser le trafic et améliorer l'expérience utilisateur. En poursuivant ta navigation, tu acceptes l'utilisation de ces cookies.