fbpx

5 erreurs à éviter quand on se lance en business

business wedding planner

Aujourd’hui je te propose un petit article un peu plus généraliste, sur le sujet de l’entrepreneuriat au sens large. Parce que lancer ton business de Wedding Planner, de Wedding entrepreneur ou n’importe quel autre business, au final, c’est la même chose. Il y a des bases à respecter si on ne veut pas se planter et des erreurs à éviter. Des erreurs, j’en ai commis et j’en ferai encore. Et toi aussi tu en feras. Et c’est pas plus mal parce que c’est comme ça qu’on apprend. Mais si tu peux éviter de faire les mêmes que moi (et en faire d’autres du coup 😅), alors je suis heureuse de partager mon expérience et mes conseils avec toi pour de les épargner 😉

1/ Investir 0 euro dans ton business

On ne va pas se mentir, certains business sont moins coûteux à lancer que d’autres. Entre ouvrir un restaurant et se lancer comme rédactrice web freelance, il y a un sacré écart d’investissement. Pour autant, c’est une utopie de croire qu’on peut se lancer comme ça avec juste son ordi et générer des dizaines de milliers d’euros alors qu’on n’a rien investi. Il y aura toujours quelque chose à payer: ton matériel, un hébergement pour ton site web, une formation pour devenir Wedding Planner, des modèles de publications sur Creative Market ou encore un logiciel de comptabilité et que sais je encore…

Tu sais ce qu’on dit: on n’a rien sans rien. Et cela s’applique aussi au monde de l’entrepreneuriat. Si tu te contentes toujours du gratuit, tu n’arriveras pas à te développer aussi bien que les autres personnes que tu admires et qui elles, investissent dans leur business. Dis toi que: tu ne peux pas vouloir la vie des autres sans consentir aux mêmes efforts qu’eux 😉

2/ Négliger ton bien être

Quand on se lance on se donne à fond, on veut à tout prix réussir et au plus vite surtout. Et puis on entend toujours dire que se lancer en business, c’est difficile et que si on veut gagner sa croûte, il faut y sacrifier son temps voire sa santé. En gros, faire l’impasse sur le temps libre (voire sur le sommeil 🥱) serait le prix à payer pour vivre d’un métier qu’on aime et être à son compte.

Bon alors déjà, c’est dangereux de penser comme ça parce que clairement: ton cerveau a besoin de sommeil et tu as besoin, de temps en temps, de décrocher du boulot pour passer du temps avec tes proches et faire quelque chose qui te détend. Mais en plus c’est totalement faux. Pourquoi est-ce que tu devrais choisir entre travailler et vivre ? Pourquoi ne pourrais-tu pas avoir les deux ? Si si, c’est tout à fait possible et pour cela il suffit juste que tu le décides !

Fixe toi des limites dès le début: ne travaille plus après une certaine heure, accorde toi des jours de repos. Tu seras plus efficace en étant reposée. Et puis aussi, dis toi une chose: ce n’est pas en coupant pendant 1h que tu es une feignasse et que ton business va couler ! 😉

Inutile d’en arriver à ce point là !

3/ Copier tout ce que font les autres

Calquer ton modèle de business, ton identité, tes visuels sur un business déjà existant est une erreur. D’une part parce que cela te dessert: les gens verront que tu n’es qu’une imitation de l’autre business (surtout s’il es plus gros et plus ancien que le tien). Et d’autre part parce que même si personne ne te demande d’inventer quelque chose qui n’ jamais existé pour te lancer à ton compte, créer ta propre boite demande que tu y mettes du tien, littéralement. Tu ne peux pas vendre quelque chose qui ne te ressemble pas. Et par définition, ce qui est à l’autre ne peut pas être à toi. Tu ne convaincras personne si tu essaies de te faire passer pour ce que tu n’es pas. Alors sois toi même et fais le transparaître dans toutes les dimensions de ton business.

Une autre raison de ne pas copier tout ce que fait ta concurrente c’est que tu ne sais pas ce qu’il y a derrière son business. Souviens toi que chacune (toi et moi comprises), ne montre aux autres que ce qu’elle a envie de leur montrer. Ainsi, quand tu vois quelqu’une faire tel post, telle story ou vendre tel produit, tu ne vois que la partie émergée de l’iceberg. Tu ne sais pas ce que cette personne a réellement derrière la tête, quelle est sa vraie stratégie. Aussi, il se peut que tu fasses “tout comme” elle mais que tu n’aies pas la moitié des résultats qu’elle obtient pour une simple raison: tu n’as pas fais comme elle, tu as fait comme ce qu’elle montre 😅 CQFD

4/ Ne pas demander d’aide

Penser qu’on va tout réussir à faire toute seule est une utopie. Monter son business demande certes une certaine multi potentialité pour avoir l’oeil partout, mais cela ne veut pas dire que tu dois être bonne partout. C’est ok si tu n’arrives pas à créer toi même ton site internet. C’est aussi ok si tu n’arrives pas à écrire de bons articles de blog. Au final, ce n’est pas ça ton métier. Toi, tu es Wedding Planner. Ton rôle, au final, c’est d’être bonne dans ce que tu fais et laisse les autres être bons dans leur métier à eux. Et du coup, c’est normal de demander de l’aide à quelqu’un. Tu peux acheter des formations pour que quelqu’un de plus expérimenté t’apprenne à faire ce que tu ne sais pas faire. Ou tu peux carrément déléguer une tâche à quelqu’un sui sait s’y prendre (ton site internet par exemple).

Demander de l’aide c’est aussi être assez visionnaire pour voir que son business grandit et que pour continuer à le gérer et à le faire grandir, tu vas avoir besoin de déléguer des tâches récurrentes à une tierce personne. Cela ne veut pas dire que tu n’es pas assez efficace pour tout faire seule. Cela signifie que tu te concentres sur ton boulot à toi pour que ton business s’en porte encore mieux.

Alors, ok, demander de l’aide, c’est un investissement mais relis le paragraphe numéro 2 et ça ira 😅

Challenge Gratuit
Une semaine pour lancer sereinement ton business de
Wedding Planner
Du 8 au 14 Mars 2021

5/ Ne pas (continuer à) te former

Si tu te lances dans un business qui est nouveau pour toi, il est hyper important de te former ! Par exemple, quand tu veux devenir Wedding Planner, c’est capital d’aller faire une formation adaptée pour apprendre les ficelles du métier et ainsi proposer des prestations de qualité à tes futurs clients. Et si tu ouvres un business de création de bijoux et que ça, tu sais déjà faire ? Eh bien tu auras toujours raison d’aller te former à l’entrepreneuriat auprès de ta CCI, aux réseaux sociaux pour te faire connaître ou encore sur comment bien vendre tes créations sur Etsy ! Bien sûr, ce sont sans doute des choses que tu pourras apprendre par toi même, mais combien de temps cela te prendra ? Certainement plus que de récolter tous les meilleurs conseils déjà rassemblés dans une formation!

Enfin, c’est une erreur de croire que tu vas apprendre à faire une chose une fois et que tu sauras tout une bonne fois pour toutes. Les temps évoluent, les choses changent et tu dois toujours te tenir informée, t’améliorer, réajuster le tir pour rester performante 😉

Voilà ! Je pense t’avoir donné ta dose d’erreurs à éviter pour aujourd’hui, je te laisse cogiter là dessus et qui sait, je reviendrai peut être d’en donner d’autres au fur et à mesure que j’en commettrai moi aussi 😅 En attendant, je te souhaite un bon lancement et plein de succès !

Si cet article t’a plu, tu aimeras également:

Laisser un commentaire

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Tu aimeras peut-être

Masterclass Gratuite

Développe ton Wedding Business grâce à une offre digitale !

Lundi 10 Mai à 19h00

Ce site utilise des cookies pour analyser le trafic et améliorer l'expérience utilisateur. En poursuivant ta navigation, tu acceptes l'utilisation de ces cookies.