Les Planneuses blog wedding planner

Syndrome de l’imposteur: 6 façons de le combattre

Syndrome de l’imposteur: 6 façons de le combattre

Syndrome de l'imposteur

Le Syndrome de l’Imposteur ? Qu’est ce que c’est encore que ça ? La dernière grippe à la mode ? Si seulement ! La grippe, ça dure quelques jours, tu prends le traitement qui va bien et on n’en parle plus ! Non, le mal dont je te parle est bien plus insidieux et peut être même que tu en souffres depuis longtemps sans t’en rendre compte. D’ailleurs, ce syndrome touche souvent les entrepreneur.e.s, aussi j’ai pensé pertinent de t’en parler. Dans cet article, je te dis tout sur le Syndrome de l’Imposteur et comment tâcher de t’en débarrasser !

Le Syndrome de l’Imposteur

Qu’est ce que c’est ?

De manière générale, il est admis que celle qui souffre du Syndrome de l’Imposteur souffre d’un doute permanent de ses capacités ainsi que d’un sentiment de manque de légitimité dans ses actions. C’est à dire qu’elle ne se sent pas à sa place là où elle est. Elle a le sentiment de ne jamais en faire suffisamment et de ne pas mériter ce qui lui arrive de bien.

Wikipédia nous dit même:

Ces personnes rejettent plus ou moins systématiquement le mérite lié à leur travail et attribuent le succès de leurs entreprises à des éléments qui leur sont extérieurs (la chance, un travail acharné, leurs relations, des circonstances particulières)

En bref, la personne a le sentiment d’être un escroc, une arnaqueuse qui se fait passer pour ce qu’elle n’est pas et qui, tôt ou tard, se fera démasquer. On est d’accord que c’est pas une vie ça, hein ?

Comment il se manifeste ?

Stratégies de défense

Habituellement, les personnes souffrant de ce syndrome vont avoir tendance à développer des stratégies pour éviter de se faire démasquer par leur entourage:

  • La stratégie de l’overdoing: pour une tâche donnée, tu vas mobiliser plus d’énergie que nécessaire pour justifier tes revenus et tu expliques ta réussite par ce travail acharné et non par tes réelles compétences. Exemple: si des mariés te demandent pourquoi ton tarif est si élevé, tu vas avoir tendance à gonfler le nombre d’heures que demande la prestation pour justifier le tarif au lieu de mettre en avant la valeur de tes compétences et de ton savoir faire.

overworking

  • La stratégie de l’underdoing: tu en fais moins que nécessaire afin de préparer une excuse plausible à un échec que tu juges probable. Et si au final tu réussis ? Ben tu te dis que c’est grâce à la chance, pas grâce à toi ! Bref, c’est le serpent qui se mord la queue !

Pensées parasites

En médecine, un syndrome définit un ensemble de symptômes. Eh bien pour le syndrome de l’imposteur, cela va se manifester par différentes façons de penser toutes plus néfastes les une que les autres pour ton estime de soi:

  • “Mais qui suis-je pour proposer mes services ? Je ne suis pas assez compétente.”
  • “Je ne devrais pas me lancer, il y en a d’autres qui font cela bien mieux que moi !”
  • “Je devrais avoir honte de facturer autant un service que je prends tant de plaisir à réaliser. Ce n’est pas du travail, c’est du plaisir.”
  • “Cela ne me demande pas beaucoup de temps à faire, je ne devrais pas facturer autant.”
  • “Ce que je fais est pourri et ça ne plaira jamais à personne”

On peut continuer la liste pendant longtemps… Toutes ces pensées négatives ont un impact négatif sur toi et sur ton entreprise. D’une part elles contribuent continuellement à te dévaluer, te rabaisser. Impossible d’évoluer correctement et de déployer tes ailes si tu penses que tu n’en vaux pas la peine. Et d’autre part, penser que ton travail est mauvais, que tu arnaques les gens te conduiras forcément à revoir à la baisse la valeur de ton travail et donc à sous facturer tes services, ce qui mettra en péril la santé financière de ton entreprise… Double

Le Syndrome de l’Imposteur: forcément une mauvaise chose ?

Attention tout de même ! Je ne suis pas en train de dire que tu dois te faire à 100% et aveuglément confiance. Douter, ça fait partie de la vie d’entrepreneure. C’est ce qui permet de se remettre en question pour évoluer, s’améliorer. Mais le doute, c’est comme le stress. Une petite dose t’aide à survivre, mais une grosse dose, ça peut te tuer. Le fait que tu doutes un minimum prouve que tu as une conscience professionnelle et que tu tiens à bien faire ton travail et à offrir un service de qualité. C’est une excellente chose. Seulement, il faut que tu sois vigilante: ces doutes ne doivent pas t’empêcher d’avancer. Voyons ensemble comment tu peux combattre les doutes superflus dans ton quotidien.

Comment combattre le Syndrome de l’Imposteur ?

Développer ta confiance en toi

Sans devenir totalement imbue de toi même  (l’abus en tout nuit ), il faut que tu apprennes à avoir confiance en toi. On a toutes des périodes de doute mais avec un minimum de clairvoyance sur ses capacités et un brin de confiance en soi, on peut tout faire. À l’inverse, sans ce minimum vital, tu es vouée à stagner et à laisser tes peurs t’empêcher d’avancer. D’où la nécessité de développer ta confiance en toi.

motivation syndrome de l'imposteur

Faire taire le petit démon qui te chuchote à l’oreille

Le Syndrome de l’Imposteur, ça ne s’en va pas comme ça. C’est un petit démon qui te poursuit sans cesse pour te dire que tu n’es qu’une ratée et que jamais tu n’arriveras à rien.

Moi, j’arrive à faire taire cette petite voix en lui répondant d’autres phrases fétiches qui m’aident à avancer au lieu de me freiner. Par exemple, quand l’imposteur me dit que mon contenu n’intéressera personne, je lui réponds que même si je n’ai pas la science infuse, il y aura toujours des personnes en quête d’infos qui seront contentes de tomber sur ce que je fais.

Parfois aussi, cela peut te booster aussi de te dire que les clients t’ont fait confiance, qu’ils comptent sur toi et que tu n’as pas le droit de les décevoir.

Bref, il faut que tu te trouves des phrases “réponses automatiques” à balancer quand les doutes t’assaillent. Un peu comme un Patronus fait fuir les détraqueurs dans Harry Potter

Rationaliser, faire le point

Bien souvent, le syndrome de l’imposteur va avoir tendance à jouer sur tes émotions pour te faire culpabiliser/te rabaisser. Faire le point sur tes qualités de manière la plus rationnelle possible peut aider à te “calmer” et à voir les choses sur le bon angle. Par exemple “J’ai fait une formation, j’ai les compétences requises, il n’y a aucune raison que je ne vienne pas à bout de l’organisation de ce mariage”. Ou encore “On a travaillé ensemble, ils ont validé tous les éléments de déco, il n’y a donc aucune raison que le résultat ne leur plaise pas le jour j”. Tu vois ?

Focalise toi également sur tes réussites et tes accomplissements passés. Cela te montre, de manière indubitable, que oui tu es capable, oui tu as les compétences, non tu n’es pas une arnaqueuse.

Relever des défis

Parce que la fierté se trouve aussi dans l’accomplissement de choses qu’on ne pensait pas pouvoir réaliser. À priori, tu te dis que sortir de ta zone de confort t’occasionnera plus de doutes que d’ordinaire. Mais en vérité, plus tu t’habitueras à affronter ces doutes, moins tu auras du mal à les combattre. C’est comme un perchiste qui au début peine à sauter la barre des 1m et qui au final parvient sans peine à passer les 3m. (Je n’y connais rien en saut à la perche mais je pense que tu vois où je veux en venir)

Alors accepte les challenges, relève des défis ! Un mariage à organiser dans un délai plus court que ce dont tu as l’habitude ? Un décor d’envergure à réaliser ? Un mariage à l’étranger qui se présente inopinément ? Si ça t’intéresse, vas y, fonce ! Tu y gagneras en confiance en toi et tu pourras ainsi mieux lutter contre ton syndrome de l’imposteur.

girlboss challenge

Accepter que rien ne soit jamais parfait

Être consciencieuse, avoir l’amour du travail bien fait, c’est génial. Mais le perfectionnisme, je m’en méfie. Pourquoi ? Parce que Mr Perfectionniste, c’est celui qui est toujours là pour te dire : “Ce n’est pas assez bien, pas assez beau, pas assez comme ci, pas assez comme ça”. Et qu’est ce que tu fais dans ces cas là ? Ben tu recommences, tu retravailles, tu peaufines. Et puis comme ce n’est jamais parfait, jamais assez, ben au final, tu ne fais jamais rien. Eh oui, le perfectionnisme peut parfois mener à l’inaction totale. Et ça, c’est pire que de mal faire. Comment veux tu évoluer si tu ne lies pas les paroles aux actes, si tu ne soumets pas le fruit de ton travail à autrui ? En plus, bien souvent, autrui est bien moins critique envers ton travail que toi même alors tu ne risques rien…

Savoir bien s’entourer

Last but not least, l’entourage joue un rôle capital dans ton épanouissement et ton évolution. Si tu t’entoures uniquement de personnes qui ne te donnent pas confiance en toi, qui ne te comprennent pas et ne t’encouragent pas, nul doute que cela viendra renforcer ton syndrome de l’imposteur. Tu dois absolument faire le tri autour de toi et ne garder que les personnes qui te boostent, qui t’inspirent. Cela peut être l’entourage direct ou indirect. Personnellement, je “fréquente” pas mal de filles très inspirantes sur Instagram et les voir réussir me poussent à essayer d’atteindre le même but.  Je sais que dans les moments de doute je me dis “Regarde une telle, toi aussi tu peux le faire !”. Être bien entourée, recevoir des bonnes ondes, c’est archi important. Alors ne néglige pas cet aspect.

Avec tout ça, j’espère que tu es désormais mieux armée pour affronter ce doute permanent qui te persécute. Je souhaite vraiment, pour toi et pour ton entreprise, que tu arrives à le faire taire (ou du moins rester à sa place) pour que tu puisses pleinement déployer ton potentiel, quels que soient tes projets. Et toi, dis moi, tu le combats comment, le syndrome de l’imposteur ?

À bientôt Les Planneuses

Si cet article t’a plu, tu aimeras sans doute:

Confiance en soi: 5 phrases pour la trouver et la garder 

L’Assocem, le réseau des Wedding Planners (on a dit de bien s’entourer, n’est ce pas ? )

Merci à Mélanie et à Vanda dont les enseignements m’ont inspiré le contenu de cet article.

 

Laisser un commentaire

Dernièrement sur le blog

Rejoins moi sur Instagram

Instagram a renvoyé des données non valides.

Accède gratuitement à ma bibliothèque privée

Challenges, workbooks , vidéos, conseils et astuces pour les Wedding Planners

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Tu aimeras peut-être

Ce site utilise des cookies pour analyser le trafic et améliorer l'expérience utilisateur. En poursuivant ta navigation, tu acceptes l'utilisation de ces cookies.